Girl Band @ Botanique 20/10/2015

Posted by

D’abord il y a eu une première partie belge, the K, qui bourrinait du rock nineties.

Et puis, les filles sont montées sur scène.
La blondinette de dos, danse en tirant sur son t-shirt de Metz, pendant que ses amies commencent à faire du bruit.
Et puis elle se retourne pour chanter et c’est un homme.
D’ailleurs à bien y regarder, toutes ces filles sont des hommes.
Le batteur tape tape tape dans le fond; tour a tour, le bassiste et le guitariste saturent le son dans leurs coins; et au milieu, le chanteur débite comme un hystérique électrisé (toujours en tirant tant et plus sur son t-shirt de Metz).
Dans le public de la Rotonde ça pogote à l’avant, un petit blanc avec de longues rastas moches, deux chauves fin de trentaine à lunettes, une fille headbang ses jolis cheveux auburn toute seule devant la scène.
Why are they hiding bodies under my garage? devient presque dansant.
D’autres morceaux que j’avais écouté mais dont je ne connais pas le nom.
Et quelques morceaux très courts, genre 30 secondes, vachement cool.
Après 1 heure, ils avaient tout donné, je suppose et sont repartis.
Pour moi c’était parfait comme ça, je crois que plus long ça m’aurait lassé.

Avant tout pour les amateurs de cuir et de sueur.

Johnny

Amateur de cuir et de sueur, de bruit et de silence, de voyages acoustiques et de violence harmonique. J'aime aussi le cinéma qui ne parle pas et celui qui parle beaucoup, les images qui interrogent et la littérature qui fait mal aux yeux.

Latest posts by Johnny (see all)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *