Top 2015 – Mat

Posted by

“Pump up the volume!”

                                                         C. Slater

YellowShark11

Ouverture sur Dog Breath Variations – Frank Zappa,

le Dartagnan déglingué des temps modernes. Je me suis plongé dedans il y a un ptit temps. Il y a du boulot. A l’occasion, je reposterai quelque chose juste sur lui. Il savait tout faire, un putain de

génie!

Mais ici c’est très différent. “Yellow shark” est un album classique composé par Zappa lui-même, dans ces derniers jours, joué par l’orchestre « Ensemble Modern ». Si vous aimez Stravinsky et la

musique classique moderne qui part dans tous les sens, c’est pour vous. Le morceau commence en beauté avec des gros cuivres. Rien que cette entrée aurait suffit. On part de James Bond, en

passant par un air de film d’avocat, un générique de Magnum pour arriver à 1’35’’ sur une sorte de marche militaire qui donne envie de rejoindre les rangs ! « Can I come home in March ? March !

Left, right, left !”. Quel beau bordel!

a1686861784_10

I’m So Depressed -Abner Jay

Quand on a deux banjos collés sur sur sa bagnole, tu devrais pas t’attirer trop de souci….

Du tremolo, une voix qui envoie et il fait tout tout seul. Pas besoin de plus.

willisearlbeal1-tt-width-1600-height-1067-lazyload-0-fill-0-crop-0-bgcolor-FFFFFF

Burning Bridges – Willis Earl Beal

Un peu de douceur. Willis Earl Beal, toujours à la recherche de son esprit, il expérimente tout. Il errait dans les rues en laissant des cassettes de démos parterre jusqu’à ce qu’un type l’appelle un

jour. Les albums sont très irréguliers. Pour l’instant, je conseille l’album « Nobody Knows ». Le reste ressemble plus à des ambiances que des compositions. On est allé le voir avec Lio. Je savais

qu’il faisait soit des concerts tout seul avec son iPod pour lancer ses ambiances et chanter dessus ou soit un vrai concert avec un groupe. J’aurai préféré le 2ème mais on a eu droit au 1er et c’était

super ! Il souhaite la bienvenue dans la gare et t’invite avec sa cape de Batman, masqué, debout sur une chaise, à ne pas applaudir. Touchant, ce Will.

600x600

To Beat The Devil – Kris Kristofferson

Amenez-moi des beans et du whisky! Avec sa voix, Kris Kristofferson nous emmène dans un bar,… non… une taverne. Et quand il chante, il est à coté de toi. Si une bagarre se déclare, t’as intérêt à

derrière lui. Pour ceux qui aiment le moonshine et la clope, pleins de clopes!

P1130877 tumblr_inline_ne6uf3oZj71t2ps9l

Dambala – Exuma

Si vous avez envie de rejoindre un culte aux Bahamas… Ca sent le carnaval, le voodoo et le calypso. Pour les grosses caisses, il doit surement taper sur des peaux de vaches sacrées dans un temple.

Le choeur d’Ennio n’est pas loin. Albums à écouter: “Exuma” et “Snake”. (Elle n’est pas sur Spotify, je l’ai remplacé par “Baby Let Me In”).

Bo_Diddley_HaveGuitarWillTravel

Mona – Bo Diddley

Du gros son de guitare et un rythme mythique qui donne envie de jouer de la guitare électrique dans son bain! Quand tout ne tourne pas comme il faut, ça remet les choses en place.  A écouter aussi

sur “Have Guitar Will Travel” : “Come On Baby”, “Mumblin Guitar” et “Cops And Robbers”.

martyrobbins marty_robbins

Big Iron – Marty Robbins

J’ai beaucoup écouté de country cette année. C’est Howe Gelb et sa reprise d'”El Paso” qui m’a amené à Marty Robbins et sa moustache. Johnny Cash avait aussi repris “Cool Water” sur “American

VI”. Il est ringard mais qu’est-ce qu’il fait du bien. Comme le nom l’indique, l’album est composé de chansons du Far West qui racontent des histoires de pendaison, de hors-la-loi, de duel, du sort

tragique d’un fidèle compagnon… Au début, il faut peut-être s’habituer un peu au choeur, qui fait penser à des chants de noël. Une fois dans le train, on est parti pour un super album. Sa voix est

claire et directe comme un Colt. C’est un album très classique dans son genre, mais arrangé aux ptits oignions. Étrangement, on s’en lasse pas du tout. Avec son air de Ron Burgundy… A écouter en

soirée (surtout “Utah Carol” et “El Paso”).

Josephine_Foster_ph_Danilo_Garcia_Di_Meo(1)josephine-foster-im-a-dreamerJosephine_Foster_344007_1261004292_crop_520x400

Child Of God – Josephine Foster

Tout droit du Colorado…

En plus de son charme, elle sent bon Joséphine,

et touche à tout, en passant du rock expérimental (“All The Leaves Ares Gone”) aux ballades en allemand (“A Wolf In Sheep’s Clothing”)et à des chansons traditionnelles folk.

J’ai mis du temps à m’habituer à sa voix d’opéra assez haute, dans la lignée de Joni Mitchel.

Inspirations espagnoles, sauce andalouse.

L’album « I’m a dreamer » plus classique dans le style folk. Mais à chaque nouvelle écoute, on découvre des nouveaux sons, des ptits détails en plus.

La chanson « I’m a dreamer », toute simple, prend à la gorge à l’arrivée du piano et des légers coup de pinceaux sur la batterie.

A écouter aussi “Jailbird” sur l’album « All The Leaves Are Gone ».

sg47a MI0000414270

Streamline Train – Jessie Mae Hemphill

Bon blues, pour lancer une bagarre.

MI0000411617

Hoot Your Belly – Jimmy Lee Williams

Encore une ptite trouvaille de chez Fat Possum Records. Pour terminer ses soirées, dernier verre, avant de renvoyer tout le monde chez soi.

81wsUWyXZrL._SL1433_

Arabsesque Cookie – Duke Ellington

Duke Ellington qui donne sa version de “Casse-Noisette” de Tchaikovsky. Les percussions sur cette chanson donnent une ambiance assez mystérieuse. Vers 3 minutes, le rythme change

complètement pour passer en mode vieux détective. Les cuivres se ramènent, ça donne des frissons. 4 minutes 30, le premier rythme revient pour le final, tout en finesse! Parfait!

a3107672541_10

Levitation – Beach House

Un type, une gonzesse, un keyboard, on met ça en loop et on envoie. Ca peut paraître répétitif mais c’est tellement bien travaillé que ça passe trop bien. La fille, c’est Alexandra Legrand (la nièce de

Michel Legrand, grand compositeur français (Les demoiselles de Rochefort … ». ) lui, je sais pas, on s’en fout.

 Tout ce qu’on attend, c’est le prochain accord qui va claquer tout ça (vers 2.29). On les a vus à l’AB, du gros gros son dans une ambiance bien carte noire.

C’est le genre de musique qui donne envie de se payer un ampli audio à lampes et un mur de baffles.

Latest posts by Math (see all)

4 comments

  1. Wouw Prof !

    Frank Zappa, j’adore, on l’avait écouté en rentrant de Prague je pense… du coup j’y suis.
    Willis Earl Beal – Burning Bridges sympatoche mais je crois qu’il pourrait me fatiguer..
    Kristofferson – seulement à cheval, avec deux colts.
    Big Iron – sympa pour les choeurs bien graves, ça me parle. Ce me fait penser à un générique de fin d’épisodes de Mad Men.
    Beach House, j’avais repris Take Care dans ma compil de je sais plus quand. La structure est d’ailleurs tjrs un peu kif sur les morceaux mais celui-ci au moins il décolle un peu, en quelque sorte. Tjrs envoutant 🙂
    Coup de coeur total sur Abner Jay. D’ailleurs : Vietnam https://www.youtube.com/watch?v=e_KEI8W1C7U

    Pour ta première participation, je te mets une note de 8/10 cher Prof ! Et je laisse abner jay en auto repeat 🙂

  2. Pleins de cools trucs ici. J’ai un vinyle d’Abner Jay qui traine a la maison, il est excellent. Kris Kristofferson j’ai toujours evite a cause de son nom, j’ai du mal a faire confiance a un mec avec un nom pareil. C’est pas du tout ce a quoi je m’attendais. Je pensais que ce serait un peu comme Emile et Image mais pas du tout en fait, c’est plus genre Hazlewood mais qui se prend au serieux. J’ecoute le reste cette semaine. Sauf Beach House, que je n’ecouterais probablement pas.

  3. Oooooh! Dambalaaaaa!
    Et Abner Jay, Jimmy Lee Williams! C’est bien toi cette playlist!
    C’est poisseux, un peu comme préparer une carpe après avoir changé une chaîne de vélo.

  4. Billoun,

    Merci pour ca coco. La compile cartonne.
    Je commence seulement a sortir doucement de de 5 mois de deprime, boissons et cloppes et c’est la compile parfaite pour accompagner cette periode. Ca me donne envie de me remettre sur la booze et les cloppes, mais par pur plaisir cette fois:)

    J’espere que tu vas bien coco.
    Je me suis achete un bouquin de partoche de guitare qui s’appelle “Big Country”. Je savais pas que la country c’etait dark a ce point. Je joue aussi pas mal de blues et essaye de faire des trucs a la Junior Kimbrough ou John Lee Hooker. Le blues a la guitare, il n’y a rien de tel. Je joue aussi pas mal avec ma guitare en open D ou open G. Ca donne tout de suite un son de blues super.

    Bref, je vais pioncer en ecoutant ta selec.

    La bise. Piet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *