Top 2016 – Sylvain

Une année extrêmement pauvre en vraies découvertes musicales de mon côté… Quelques ré-écoutes, ou écoutes des excellentes listes de mes camarades de blog et quelques morceaux shazamés ici et là… un peu triste.

Soit, en raclant les tiroirs shazams et les historiques youtubes, j’espère trouver quelques sons (par contre, pas de spotify cette année, il n’est pas dispo au Vietnam… mes excuses).

*sifflote en ouvrant et fermant les tiroirs*

Ah! voilà

Fasso de Fatoumata Diawara & Amine Bouhafa, extrait de la bande originale du film Timbuktu.


Je n’ai vu le film -très bon d’ailleurs- que cette année. J’ai retenu un morceau en particulier qui est malheureusement un peu trop travaillé sur la bande originale. Je vous mets le passage du film calé au bon timecode :

ça ressemble déjà plus à un petit blues.

Tourdion de Pierre Attaingnant (1494-1551)

Alors, vous avez pris l’habitude de ma petite immersion classique… Après le clavecin de J.P. Sweelinck et l’hiver de Schubert, on s’y replonge, ambiance médiévale.
Imaginez… Imaginez une grosse boustifaille au château après une bonne journée à distribuer moult coups de gourdins, d’étoiles du matin, d’épées et de lances.  Les visages écarlates, les nez patates, les côtes de maille crasseuses, vous siégez au banquet du roi dans la lumière rouge d’un gros feu de cheminée. Quelques ménestrels timides jouent en sourdine. Entre enfin le Baron Saint-Alain des Châtillons de la Papeterie d’Auderghem. Il est d’humeur festive, la fiole de cara pils à la main et il se précipite pour botter le cul de ses ménestrels et vous enjoint enfin de chanter avec lui :

Quand je bois du vin clairet
Ami tout tourne, tourne, tourne, tourne
Aussi désormais je bois Anjou ou Arbois
Chantons et buvons, à ce flacon faisons la guerre
Chantons et buvons, les amis, buvons donc !

Un morceau à entonner en chœur, entre amis de rinçage. Je vous invite à le mémoriser profondément pour nos prochaines rencontres, au prochain alignement astral. J’ai choisi une des nombreuses versions du tourdion.

Batalion de Spirituál Kvintet

Le tourdion, c’est aussi la mélodie de “Batalion” du quintet tchèque connu pour ses nombreuses reprises de tubes des sixties adaptées en chansons en tchèque. Ringard? allons allons !


Une histoire de soldats qui boivent pour leur courage, la veille d’une grande bataille, comptant leurs amis tombés.

Shimmy Shimmy Ya d’ Ol’ Dirty Bastard

Dans la catégorie “je ne sais pas comment je suis tombé la dessus”

Sans doute tellement vieux que Pierrot va bien se poiler.

Culture Flash de Members of Mayday 

Un morceau de techno allemande des années 90. Si j’avais prédit que je recommanderais un morceau de techno un jour.

Un fond sonore idéal pour vos séances d’aérobique

Sóley

Entendu dans mon café préféré d’Hanoï, le café “Tranquil” qui fut mon refuge, ma forteresse dans les longues journées de canicules.

Ca manque un rien d’originalité avec des bouts d’un peu toutes les chanteuses du moment… mais c’est doux comme la mousse de lait d’un Chai Tea Latte…

Angels de Brian Witzig

Et maintenant quelques beats lounge avec Brian Witzig. Parfait pour trier de longues listes de photos.

Time Is The Enemy de Quantic

Un autre que j’ai écouté en boucles des dizaines de fois.

Had Me a Girl de Tom Waits

Alors, j’ai toujours des décennies de retard sur pas mal des artistes préférés des copains du blog… Leonard Cohen, Nick Cave, … et Tom Waits. Bien sûr je connais mais je n’ai jamais plongé. Par exemple, Tom Waits j’ai toujours eu un peu de mal avec sa voix super grave et puis un jour, je bois mon Shakerato (un espresso frappé au shaker façon café Tranquil) et j’entend une petite voix nez pincé. Shazam me dit “Tom Waits” : ok il chante aussi ;-)!

 

Hall of Mirrors de Kraftwerk

Le rythme pénétrant des pas qui claquent pendant 8 minutes. Rappelé à notre souvenir dans un épisode de la grisante série Mr. Robot. J’ai choisi la version anglaise mais mon cœur balance.

 

***BREAK***

Attention, ici je rentre dans la sélection la plus aléatoire, pur produit de shazam ivres dans de drôles d’endroits vietnamiens.

Loaded (Laidback Luke remix) de Kryoman

Inspiré très largement des débuts des Prodigy. Un jour je vous raconterai comme j’étais fan ultime des Prodigy, c’était absurde, j’étais tout petit.

Je vais conclure par deux morceaux de fête foraine. Vous pouvez encore quitter la page ici.

Pursuit of Happiness [Steve Aoki Remix] de Kid Cudi (feat. MGMT & Ratatat)

On prend son souffle pour lire le track title et on sait plus trop qui a fait quoi entre remixé et featuré mais c’est pas grave.

Oui, j’aime vraiment bien, parfois.

Thunder de Yellow Claw & The Opposites

Mon Secret Move total de l’année. Les linguistes les plus reconnus de la planète débattent encore de la langue parlée dans le morceau.

Bonne écoute !

Sylvain

"Fou de l'image photographique", je les collectionne par milliers. Les miennes, celles des autres. J'aime les films avec des voix articulées et dures qui parlent en vérités courtes, comme dans les pages de livres jaunis.

Latest posts by Sylvain (see all)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *