Top 2017 – Sylvain

Une année très hétéroclyte un peu difficile à cerner mais globalement, j’ai recommencé à écouter activement de la musique. Ouf ! Goûtez et laissez sur le bord de l’assiette si vous n’aimez pas, je mangerai les restes.

Lorn

J’ai découvert Lorn complètement par hasard via la piste “Acid Rain” dans le trailer d’un jeu vidéo en pixel art à venir.

D’ailleurs, je ne vous mets pas le clip officiel mais bien le trailer. Magnifique ambiance asiatique, dysto- cyberpunk.

Dans les autres suggestions Lorn, j’ai aussi retenu Anvil. Voix de tête zen et petite mélodie passée.

Hello Vietnam – Pham Quynh Anh

Prononcez “Fam Couigne Agne”. Alors ce qui devait devenir un morceau détesté, joué dans les cabines des avions Vietjet Air en 2016, est devenu une douloureuse madeleine de Proust. Figurez-vous qu’en écrivant cet article, je suis tombé sur la page Wiki de la dite chanteuse et ait découvert qu’elle… est Liégeoise :’-)). La première version est même “Bonjour Vietnam”. Vous pouvez imaginer avec l’accent Liégeois??? Moi pas, music dj ! VERSION KARAOKE :

Pour vous rincer les oreilles, la version homonyme de cette ordure de Johnny Wright qui a le chic de rester en tête :

Igorrr

Tout petit moineau, une recommandation de Gaz’ . J’adore trop la description du genre : une fusion de Death Metal, de Breakcore (kwa dis?) et de classique baroque. J’étais incrédule et puis vers 2:50, le truc s’emballe vraiment totalement et c’est étrangement beau.

Pas pour tout le monde.

Radiohead – Videotape (2006 Bonnaroo Version)

Une version “early” de Videotape avant sa version sur album. Alors ici, arrêtez ce que vous faites. C’est un tour de magie. Au premier abord, on dirait une version live moins carrée, moins studio… mais si vous commencez à en écouter les détails…

Une explication Vox m’avait assez bien captivé :

Attention, ces fanboys exagèrent totalement.

Alex Cameron & Angel Olsen

Une découverte via la soeur de Pilouze la looze.

Miam.

TOMMY CASH

This article is about an American country singer. For the Estonian rapper, see Tommy Cash (Estonian rapper).

 

Yanka Dyagileva

Petit bijou punk découvert dans la super bande son du non moins extraordinaire documentaire “HyperNormalisation” d’Adam Curtis.

Une des traductions approximatives :

I keep repeating – for ten times and over and over again:
Nobody knows how fucking bad I feel now
And the TV is hanging from the ceiling
And no one knows how fucking bad I feel now
And I’m so goddamn sick and tired of it all
That it makes me wanna start
This poem again, it’s so sad that I
Repeat again: how fucking bad I feel now

Wolf Parade

Dans la série, meilleur concert de l’année, pas mal de candidats ! un IAM qui a cassé la barraque, un Dick Annegarn parfait (voir chez JoJo)… la palme revient sans aucun doute à Wolf Parade.
Pas trouvé de live assez bon pour restituer l’énergie qui est sortie de leur I’ll Believe In Anything qu’ils nous ont joué au Bota, celui-ci est pas mal :

Elias Rahbani

Vous savez que je vous sort toujours une petite douceur perse, ottomane ou arabique… entendu ici dans l’hilarant “What We Do In The Shadows”, Elias Rahbani du Liban !
Dance Maria, tourne! vole ! tu es belle ! oh oui, tes cheveux noirs sont tels les crins d’un millier de chevaux sauvages de la Bekaa… tes yeux brillent d’un bleu de Litani… Maria !
Pas de classique cette année ! Je n’ai retrouvé qu’un Fischer-Dieskau sur Mahleur… Vous avez déjà goûté.

Sylvain

"Fou de l'image photographique", je les collectionne par milliers. Les miennes, celles des autres. J'aime les films avec des voix articulées et dures qui parlent en vérités courtes, comme dans les pages de livres jaunis.

Latest posts by Sylvain (see all)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *